« Black Mamba », une héroïne en quête de liberté

0
La réalisatrice et photographe tunisienne Amel Guellaty compétissait en sélection officielle du 26e FESPACO avec son court métrage « Black Mamba ». D’une durée de 20 minutes, ce film, qui aborde le thème de la liberté de la femme, a su subjuguer les membres du jury du prix Thomas Sankara. C’est ainsi que, pour sa troisième édition, ce prix lui a été attribué.

Le rendez-vous manqué

0
La stupeur est sans pareille pour moi, je pense bien pour les acteurs du 7e art burkinabè aussi, c'était ce dimanche 18 février 2018. Telle une claque, j’ai reçu la nouvelle dans la matinée. Le maestro n’est plus ! Idrissa Ouédraogo a été terrassé, au petit matin, par un AVC (accident vasculaire cérébral). Une sensation confuse m’envahit. Et je l’entends me dire « Annick, je vous rappelle car je suis occupé présentement ».

L’enfant conçu comme un projet de vie

0
Avec « Weldi » Mohamed Ben Attia signe son deuxième long métrage fiction. Dans ce film, le réalisateur et scénariste tunisien opère une plongée dans la vie d’une famille dont la tranquillité volera en éclats de manière complètement inattendue. Il s’en dégage une problématique bien d’actualité.

Le surréalisme au service de la quête mémorielle

0
« Hakilitan » (ou La mémoire en fuite) était un des trois représentants burkinabè en lice pour l’Etalon d’or de Yennega à la 26e édition du FESPACO. Dans ce long métrage, Issiaka Konaté procède par une introspection pour questionner sur la mémoire. Et puisque celle-ci se révèle insaisissable, le réalisateur invoque le surréel pour en parler.

Derniers articles

Bureau exécutif de l'ASCRIB

Association des critiques du cinéma du Burkina (ASCRIC-B) : « Nous sommes...

0
Créée en 2004, l’association des Critiques du Cinéma du Burkina (ASCRIC-B) s’est fixée pour mission d’aider le public à mieux...
Parfait K KABORE recevant son prix du Meilleur Espoir Burkinabè au Fespaco 2021

Parfait Kiswendsida Kaboré : Parcours atypique d’une pépite du cinéma Burkinabè.

0
  Il est l’un des espoirs du  cinéma Burkinabè. Parfait Kiswendsida  Kaboré fait partie de la jeune génération de cinéaste burkinabè. A la...

Ciné Café à KOUDOUGOU DOC : Delphine Yerbanga retrace « Les Traces d’un...

0
La réalisatrice burkinabè Delphine  Yerbanga  a été reçue à  la 9e édition du festival KOUDOUGOU Doc  au cours d’un Ciné Café.  Au cours de cette...

Rester connecté

850FansLike
45FollowersFollow
74SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Rester connecté

850FansLike
45FollowersFollow
74SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Derniers articles

Bureau exécutif de l'ASCRIB

Association des critiques du cinéma du Burkina (ASCRIC-B) : « Nous sommes...

0
Créée en 2004, l’association des Critiques du Cinéma du Burkina (ASCRIC-B) s’est fixée pour mission d’aider le public à mieux...
Parfait K KABORE recevant son prix du Meilleur Espoir Burkinabè au Fespaco 2021

Parfait Kiswendsida Kaboré : Parcours atypique d’une pépite du cinéma Burkinabè.

0
  Il est l’un des espoirs du  cinéma Burkinabè. Parfait Kiswendsida  Kaboré fait partie de la jeune génération de cinéaste burkinabè. A la...

Ciné Café à KOUDOUGOU DOC : Delphine Yerbanga retrace « Les Traces d’un...

0
La réalisatrice burkinabè Delphine  Yerbanga  a été reçue à  la 9e édition du festival KOUDOUGOU Doc  au cours d’un Ciné Café.  Au cours de cette...